Le projet : En quoi consiste votre projet ?

Réalisation d'une série web (type humour) La grande Audition sous le label "Stan et Moussa" (surnoms des 2 acteurs) :
Une web série qui sera publiée sur la chaine youtube et sur Facebook. L'objectif de ce budget est de réaliser au moins 8 à 12 épisodes. Avec un rythme de parution d'un épisode (3 à 4mn) 2 fois par mois. Nous tournons le week-end et publions le week-end suivant.

Après une courte période de tests, les 2 acteurs (David et Moun) et moi-même (le Yack production - vidéaste) nous nous sommes accordés pour nous concentrer sur le concept de La grande Audition et avec l'ensemble des personnages (Les Lascards, Cloco…) initier et tester de nouveaux gags.

Synopsis, la grande audition : C'est un casting de personnages incroyables pour l'audition d'un film. Vous pouvez découvrir notre 1er épisode pilote sur "Harry Potter". Le second est en cours de production, film abordé "Retour vers le futur".

L'objectif est de faire connaître nos deux compères acteurs. Et pourquoi pas taper à la porte d'une chaîne avec l'ensemble des pilotes pour proposer le concept, le décliner et aller plus loin avec votre aide !!!

Voici un exemple en vidéo du concept :


Vous pouvez retrouver nos deux acteurs sur Facebook et aussi nous soutenir (Like).
http://www.facebook.com/stanetmoussa

En savoir plus sur Stan et Moussa :
http://www.stanetmoussa.com/

Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?

Nous avons besoin de financement pour la logistique, les transports, les costumes. Et aussi pour la réalisation des épisodes : captation et montage final, effet motion.
La location de matériel, d'un studio, des lumières… Et de main d'œuvre.
Les acteurs participent gratuitement et la société de production fournit le matériel de base vidéo pour tourner (2 boitiers 5D Mark II et III).

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?

Deux comédiens David Michel et Moun Wedz habitant Orléans (45). Passionnés d'improvisation théâtrale. Vous pouvez les retrouver sur ce reportage (Blog du Yack) :


Pour en savoir plus sur l'improvisation



Moussa : Montasser Ouezzani
On ne sait jamais trop si sa vie est un sketch ou si le sketch est sa vie. Car Montasser Ouezzani, dit Montass’, dit Moun’, vit dans une sorte de spectacle permanent. Rien d’étonnant à cela si l’on considère que, gamin, il voulait déjà « être au centre de l’attention. » A 10 ans, il prépare ainsi ses premières imitations pour faire marrer les copains. Le « virus » s’agrippe au corps tout entier : aux dernières nouvelles, il n’en est toujours pas ressorti. Paradoxe facile mais amusant pour un garçon qui, depuis presque 20 ans, consacre l’autre partie de son « temps de cerveau disponible » à la médecine. A l’hôpital, où il travaille tous les jours, on doute que ses collègues passent une seule semaine sans avoir au moins ri une fois. Il faut dire que Montasser a autant de points communs avec un mormon que Marlon Brando avec Jean Lefèvre. Mais à l’hôpital, ils connaissent la bête ; cela fait même longtemps qu’ils ont appris à l’apprivoiser. A la dompter ? Bon courage…
Montasser, malgré ses « 35 ans passés », a déjà connu plusieurs vies. « Comme Dupontel », qui lui aussi a fait dans la médecine, Moun’ commence le théâtre à la fac, par la grâce d’une petite troupe qui lui donne autant « d’occasions de faire le con dans un lieu reconnu pour la scène. » A 21 ans, il se fait ainsi remarquer en incarnant le personnage de Stanley Kowalsky, joué avant lui par…Marlon Brando dans Un tramway nommé Désir. Pas « la petite pièce de Tartempion », prend-il aujourd’hui soin de souligner…
Théâtre… et cinéma : un duo qui va souvent de pair et donne lieu, chez Montasser, à un va-et-vient incessant. Passionné par le 7e art, il anime ainsi, durant ses jeunes années, une émission sur le sujet sur les ondes de Radio Arc-en-Ciel, une radio associative locale. Dans le même temps, il œuvre aussi au cinéma UGC et des Carmes, où il participe à l’élaboration de la politique de communication.
Facebook de Moun

Stan : David MICHEL
Baigné très jeune dans le milieu artistique, (son grand-père était dessinateur pour les méthodes Assimil et sa mère amie avec Yul Brynner et François Truffaut) David Michel fait ses débuts sur les planches au Conservatoire d’art dramatique de Marseille, sous la direction d’Irène Lamberton.
Après une étape à Rodez, direction Evreux, où David décide de monter une école de théâtre avec l’aide de son prof de théâtre. Il participe à la création de plusieurs pièces, dont l’étouffant Huis Clos de Jean-Paul Sartre, dans lequel il joue le rôle phare de Garcin. Durant cet intermède normand, il incarne aussi Pierre, le sémillant réceptionniste du Père Noël est une ordure, ainsi que Ubu, dans Ubu Roi, ou encore Ruy Blas.
La suite de sa carrière le mène à Orléans. Il intègre alors la troupe du théâtre de la Tête Noire, à Saran, puis, en 2010, la troupe d’improvisation théâtrale Grossomodo. Il y fait la rencontre de son pote Montasser, et remplit plusieurs fois, avec lui, la salle du théâtre Gérard Philippe.
Parallèlement, David continue à figurer dans plusieurs films et téléfilms, dont L’Ordre et la Morale et L’Ennemi Public n°1… Ses références cinématographiques ? Eclectiques, elles vont de Will Smith à Albert Dupontel, en passant par l’inénarrable Pierre Richard, en qui l’interprète de Stan se reconnaît d’ailleurs naturellement : « Quand j’étais petit, je faisais toujours un peu penser à lui, je me prenais toujours une porte… ».
Aujourd’hui, David poursuit sa carrière en tant qu’assistant metteur en scène et régisseur générale pour le cinéma. Depuis l’été 2012, il participe, un peu comme une évidence, aux premiers épisodes de Stan et Moussa : « Montasser et moi sommes deux vrais potes. Il sait ce que je pense et je sais ce qu’il pense. » Tous les deux, ils étaient vraiment Destinés, comme le chantait Guy Marchand !
Facebook de David

Et la Sarl Le Yack production avec Alexandre Pelletier, vidéaste passionné et salarié dans une agence de communication comme directeur artistique sur Olivet (45).
Site Internet

Publié le en Centre dans Cinéma.

Collecte de fonds terminée le .