Le projet : En quoi consiste votre projet ?

Le projet est de réaliser un film expérimental sur les systèmes alternatifs humains et artistiques qui se développent en Grèce actuellement.

Ce moyen métrage parlera de la création artistique et de l'activité politique intense, que nous regardons de loin en France, mais qui s'avère être une réalité souvent négligée, et qui malgré nos œillères, se propage en Europe.

Il s’agit tout simplement de questionner le monde dans lequel nous vivons, et de quelle manière le contexte influe sur les systèmes quotidiens, les schémas que l’on développe ici ou ailleurs. Ce projet vidéo vise à montrer les situations humaines, sociales et politiques ancrées dans une conscience collective et contemporaine.



Déroulé du projet :

1_ tournage
Le but n’est pas de partir avec un script. Les rencontres, témoignages et autres viendront alimenter cette fresque pour laisser place à une « pensée vivante ».
2_ montage et post-production
Comme son nom l’indique, c’est du montage et de la post-production…
3_ diffusion
Ce film a pour vocation d’être mobile, d’être diffusé de mains en mains, ou via les bornes de libres échanges. Le but étant ainsi de le rendre visible et lisible dans sa simplicité et son existence propre, en tant qu’objet, sans être dogmatique, mais à échelle humaine.

Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?



Tout projet, même à petite échelle nécessite un minimum de financements pour se lancer.

Mes économies personnelles ne permettent malheureusement pas de subvenir à l’ensemble du projet. J’ai effectué déjà plusieurs démarches avec différents organismes et partenaires, mais il manque encore un petit coup de pouce pour que tout ceci se concrétise !

Les fonds collectés permettront essentiellement l’achat de matériel et les déplacements sur place, ainsi que pour la post-production et la diffusion : comme évoqué plus haut, ce film a pour ambition d’être diffusé au maximum en libre-échange. Cela nécessite cependant quelques frais pour la production de départ…

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?



Je m’appelle Anouk et suis sortie d’une formation artistique en école des Beaux-Arts en 2010. Depuis, je gambade fraîchement en France comme à l’étranger, en fonction des projets et des rencontres, dans différentes résidences d’artistes pour différents projets, d’installations, d’expositions, d’éditions, afin de poursuivre ma démarche artistique.

Après une première visite à Athènes en décembre 2011 et sur invitation d’amis eux-mêmes artistes et grecs, il m’a semblé nécessaire de monter un projet comme celui-ci. D’une part parce qu’il est urgent d’en parler sans interjections médiatiques, d’autre part parce qu’il faut arrêter de croire que cela n’aura pas de fortes influences sur les pays européens voisins.