Le projet : En quoi consiste votre projet ?

"La Main Invisible" est un drame, d'une durée de 10 minutes, réalisé par Julien Boetzle et Arthur Sauvion.
L'équipe technique du film est composée uniquement d'étudiants de l'école audiovisuelle Cinécréatis de Nantes.
Le synopsis:
Lamine, un homme d’origine Malienne d’une trentaine d’années, se démène pour obtenir ses papiers en travaillant sur un chantier, mais un jour il se blesse grièvement.
Le casting, encore en cours, se composera, pour les rôles principaux, d'acteurs professionnels.



La genèse du projet :
Dans le cadre de nos études, nous avons été sélectionnés pour co-réaliser un des courts métrages de fin d'études de notre promotion. Ce film sera tourné avec une équipe de 30 étudiants dans des conditions professionnelles au mois d’avril 2013.
Le travail sur ce court métrage implique également d’en gérer la diffusion (festivals, dossier de presse, web communication). Nous l’envisageons comme tremplin pour entrer du bon pied dans le monde de l’audiovisuel et du cinéma professionnel.

"La main invisible", un projet engagé dans une cause humaniste.
Un réel travail d'équipe qui motive plusieurs étudiants, au delà du film en lui même. Des portraits documentaires sont tournés pour étoffer le projet. Un fort investissement nous anime, afin de réaliser au mieux ce projet.

La mise en scène :
Notre intention première dans la mise en scène est de raconter l’histoire de manière extrêmement réaliste. Nous définirions ainsi notre approche : un traitement sobre rendant le plus fidèlement possible les conditions du protagoniste (en suivant son parcours), tout en offrant les éléments de compréhension les plus clairs au spectateur, afin de produire chez lui la plus grande émotion possible. Un grand travail sera effectué au niveau de l’ambiance. Le but étant de montrer de manière explicite les conditions de vie de la famille sans avoir à insister sur les dialogues. Il en va de même pour le décor extérieur qui placera le chantier dans un contexte : une froide périphérie industrielle. L’effet sera renforcé par un étalonnage légèrement dé-saturé.

Extrait du storyboard :

A venir, le reste des planches, N'hésitez pas à suivre le projet pour connaître la suite !

Les acteurs :

Notre personnage principal, Lamine, sera incarné par Christian Mupondo.




Karine Gomis à rejoint le casting !! Nous avons une belle et naturelle Amina !






Erwan Madec incarnera le chef de chantier.








Le chantier :



Et voici notre petit bijou ! Celle qui nous fera des images de très haute qualité : une RED one MX






Rejoignez nous, sur le facebook de La Main Invisible!


Rejoignez l'équipe et prenez part à notre belle aventure ! C'est avec votre soutien que notre projet pourra aller loin.

Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?

- La location d’une caméra type RED ONE afin de bénéficier des dernières avancées du cinéma numérique.

- De garantir la bonne mise en place des décors et d’accessoirisassions.

- De faire face aux divers frais de gestion, de logistique et de restauration qu’implique un tournage.

- D’assurer le défraiement et coût des professionnels extérieurs : Comédiens, maquilleur, compositeur etc.

- Et enfin de gérer la communication et la diffusion du film (Création DVDs et promotion).

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?




Julien Boetzle réalisateur/scénariste du film.

Julien est sur le point d’achever trois années de formation en cinéma et audiovisuel. Il se passionne particulièrement pour la réalisation de films documentaires mais aussi de fictions, ainsi que pour la photographie.

Quelques documentaires sont visibles ici :
http://www.dailymotion.com/video/xrz5bc_cinecreatis-kim-immigrer-sans-oublier_shortfilms
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mJQSgX6PVGQ


Il y a environ un an, il s’est lancé dans la réalisation de "La main invisible", un drame social dont il est aussi le scénariste.

"Le choix de ce sujet en particulier a été dicté par un évènement marquant : une conversation fortuite avec un Somalien en situation irrégulière alors que j’étudiais le droit à Strasbourg. L’urgence de la situation, fréquemment relayée dans l'actualité m’a définitivement convaincu. En ce qui concerne le traitement visuel, pour le travail d’adaptation j’ai cherché mes références chez des réalisateurs comme Ken Loach, les frères Dardenne ou encore Abdellatif Kechiche. Arthur a eu des idées novatrices pour faire avancer le scénario et le fait d’avoir travaillé avec lui sur divers projets m’a assuré de ses qualités quant à la mise en image du film."

Julien Boetzle




Arthur Sauvion est un cinéaste français né le 28 août 1989 à St Jean d'Angely.

Films notables : - Do It Yourself (documentaire) (2011).
- Mon Premier Costume (2011).
- Sit Back and Relax (2012).

Il a travaillé à l'adaptation du scénario de La Main Invisible et en est le co-réalisateur.


"Dés que j’ai lu ce scénario, j’ai tout de suite été attiré par ce personnage. J’en ai fait une adaptation, plus réaliste et plus courte. Ça m’a un instant rappelé mes années de CFA où j’ai travaillé comme technicien chaudronnier (parfois dans des conditions déplorables). À partir de là les images étaient claires dans ma tête, (les cadrages, les sons le rythme de montage). J'aime soigner l’aspect visuel (plus que le contenu) de mes films. Dans tout ce que j’ai fait, j’ai toujours été confronté à l’aspect esthétique des choses (matériel et intellectuel). C’est pour cela que je tiens à m’occuper de la mise en forme du film. Je crois en ce projet, non pas parce qu’il dénonce, mais parce que pour une fois, ce n’est pas un film prétentieux, je pense qu’ il est à notre portée."

Arthur Sauvion