Le projet : En quoi consiste votre projet ?

http://www.poesie-sabine-aussenac.com




"Le jour où j'ai vendu Rimbaud" est un recueil de nouvelles.

Elles ont été lues par Monsieur Roger Grenier, de la grande maison Gallimard, et il les avait beaucoup aimées...Hélas, l'éditeur n'a pas donné suite, de même que certaines autres maisons à qui je les ai envoyéees..."On" m'a dit que ces textes "n'intéresseraient pas grand monde"...

Hors, c'est faux, et archi-faux! Au gré de mes publications sur le net, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans mes blogs, mes textes font un tabac et remportent l'unanimité!! Commentaires élogieux, retours émouvants, passerelles d'empathie...

Un vieil ami m'écrivait cette semaine:

"Vous êtes une belle âme, Sabine.
Contrairement aux apparences, ce sont des gens comme vous
qui font (à long terme) avancer le monde.

Même si, dans l'immédiat, ce sont de féroces
carriéristes, voyous aux dents longues
qui retiennent l'attention.

Nous avons tous, heureusement, un peu de Sabine en nous

Fraternel..."

http://bagne.over-blog.com/

Mille fois, on m'a demandé où acheter ces nouvelles, car, si mes poèmes se trouvent en libre accès sur mes blogs et sites d'écritures, et si mes textes "journalistiques" se découvrent dans le Huffington Post, les nouvelles, elles, dorment encore dans mes clefs USB, ou dans ces manuscrits retournés par les éditeurs.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/05/1297774-un-joli-cru-pour-l-encrier-renverse


"Et nos arbres, tous nos arbres…Le marronnier et ses fruits polis que je récolte comme autant de galets de ma terre, l’allée de tilleuls sous laquelle nous avions échangé notre premier baiser, les cerisiers sous lesquels tu me nommes ta geisha à chaque printemps, et le cèdre bleu, mon cèdre, ma certitude. La peupleraie trouée de lumières, et puis la sapinière, comme échappée des Ardennes de mon enfance, silencieuse et pérenne."





À la veille des fêtes de fin d'année, je me dis qu'il est temps de donner un coup de pied dans cette fourmilière littéraire des silences éditoriaux, et un coup de pouce au destin!

"Oui, Anna, j’ai lu Rimbaud. Non pas une fois, mais des centaines, des milliers de fois. J’en connais chaque vers, chaque parcelle d’émotion. C’est grâce à lui, à ses mots, que j’ai aimé la poésie, que j’ai compris que jamais je ne tenterais de transformer le monde, mais plutôt que je changerais la vie, ma vie…Portée par les couleurs et les illuminations d’Arthur, j’ai descendu des fleuves impassibles et embrassé des centaines d’aubes d’été. Ses voyelles m’ont aidé à comprendre les méridiens célaniens et les méandres proustiens, son portrait d’adolescent rageur et rêveur est toujours posé sur mon bureau, fragile icône qui m’aidé à traverser tant de saisons en enfer.

Voici venir le temps des assassins. Oh, ce n’est pas « Le choix de Sophie », il n’y a pas mort d’homme, mais juste cette reculade, cette petite prostitution. Vendre « mon « Rimbaud, ce serait véritablement vendre mon âme au diable, renoncer à ma dignité.

Je redresse la tête et, doucement, je lui reprends le livre, tout tâché, tout corné, plein de sable, de rêves, d’amour. Il ne partira pas, il restera auprès de nous quand les huissiers viendront saisir l’ordinateur et la télé, il me suivra encore dans le HLM où je vais sans doute devoir aller m’installer, moi qui rêvait d’une grande maison au milieu des tournesols, d’une véranda gorgée de soleil et ivre de passions, où j’aurais écrit de longs romans pleins de bruit et de fureur…Il sera parmi mes derniers fidèles, avec mon exemplaire de l’Idiot présentant Gérard Philipe en couverture, avec mon Journal d’Anne Franck quadrillé de bleu et la méthode Boscher de mon père…
« Celui là n’est pas à vendre. »



♥♥Soyons fous! ♥♥
Et si vous m'aidiez à faire imprimer ce recueil, à le diffuser en librairie, à le faire découvrir à un plus grand nombre ? Et si quelques journalistes aimaient mes lignes et en parlaient dans leurs chroniques et critiques ? Et si un "véritable éditeur" se réveillait de sa torpeur parisinenne et reconnaissait qu'une vieille enseignante de province peut avoir une voix tout aussi importante qu'un jeune loup de Lutèce, pistonné par ses pairs et pères et propulsé, lui, sur le devant de cent scènes? Et si l'un de mes ouvrages pouvait participer à un prix ?



Je serai JK Rowling ou rien!

Ensemble, faisons la nique à l'omerta médiatique envers les écrivains du net -car, paradoxalement, si le numérique est à la mode, les ouvrages publiés exclusivement via internet n'ont droit ni à un recensement dans les CNL et CRL (Centre National et Régional du Livre), ni à des critiques de presse...- et aux mafias des parisianismes!



http://www.sabineaussenac.com


"Il me faudrait mille ans.

Pour rester une enfant et devenir adulte, pour vivre intensément et être catapulte, pour savoir la douceur d’un couchant apaisé, découvrir la Toscane ou avoir mes bébés.
Comment faire le tour de cette vie immense, comment trouver le temps des danses et décadences, être mère et amante, lire Dante, prendre tous ces trains et les avions qui chantent ? Frissonner au matin lorsque le jour poudroie, marcher en toute neige et ne pas avoir froid, savoir faire du feu et les tartes aux groseilles, comprendre le chinois et le vol des abeilles ; jouer du clavecin, et puis du violon en un bal en Irlande, découvrir les sonates et rester la rockeuse de diamants, hésiter entre arpèges et soirées de défonce. Comment apprivoiser cet infini qui gronde, ce tsunami du temps, cette mort par seconde ? "


Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?

Pour suivre les étapes de la finition et parution d'un livre.
* Imprimeur
* Envoi aux libraires
* Envoi aux journalistes et aux médias
* Éventuel déplacement en salons littéraires

Un exemple de financement-mais je n'ai pas encoré réllement d'engagement avec tel ou tel imprimeur ou diffuseur d'auto édition, cela dépendra...de vous!!!

Un exemple en ligne:


Votre livre

2 866,41€ TTC

•Nombre d'exemplaires : 0700
•Nombre de pages intérieures en noir et blanc : 0150
•Nombre de pages intérieures en couleur : 01
•Grammage papier : 80g
•Format d'impression : 150x210
•Bon à tirer : Oui
•Couverture SUPPORT 300 gr pelliculée : Mat
•Livraison : Livraison à domicile

2 806,61€ TTC (dont 183,61€ de TVA)

Frais de port : 59,80€ (dont 9,80€ de TVA)

Net à payer : 2 866,41€

À ces frais s'ajoutent ensuite toute la partie de diffusion et les diverses promotions du produit.

Pourquoi ne suis-je pas capable d'assumer seule cette édition? Tout simplement parce que je sors d'un parcours de vie très, très compliqué, dont je me relève à grand peine...

http://www.franceinfo.fr/societe/carte-de-credit/carte-de-credit-aod-810973-2012-11-23

Et aussi parce que les mécénats d'entreprise sont réservés aux "jeunes", aux écrivains et artistes de moins de 30 ans....J'ai loupé le coche, j'ai vécu trop de vies...

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?

Mes mots.

Des nuits blanches de travail, des journées d'espérances, des tombereaux de rêves...

Vous pouvez retrouver nombre de mes textes au gré du net...Un de mes romans, arrivé en finale au Prix Nouveau Talent Bouygues-Calman Lévy-Métro en 2010, est à présent disponible en version numérique sur amazon.

http://www.amazon.fr/BRITISH-KISS-ebook/dp/B007S4DWN8

Vous pouvez retrouver mes poèmes sur mon blog, ou sur Oasisdesartistes où je publie sous le nom de rosam31, Scarlett ou Louandrea, et chez lulu.com, où vous attend mon recueil "Prends soin mon amour de la beauté du monde".

Enfin, vous pouvez suivre mon activité de blogueuse sur le Huffington Post, où je traite de sujets aussi variés que l'éducation, l'accès à la culture, les droits des femmes...

http://www.huffingtonpost.fr/sabine-aussenac/