Le projet : En quoi consiste votre projet ?

Un voyage en famille de 8 mois, à la rencontre des populations d’Asie



Nous partons de Mongolie, en Juillet 2013, pour rejoindre la Thaïlande en Février 2014, en passant par la Chine, le Vietnam, Le Cambodge, le Laos et le Myanmar.

Un projet qui ressemble à un rêve, non, reprenons-nous, qui est un rêve ou …
…Comme une envie de partir à la conquête du monde ! le monde des autres, un monde inconnu, magique et « extra » ordinaire à la fois ou plutôt magique parce que « extra » ordinaire…
…Comme un besoin impérieux de prendre le temps d’écouter, observer la nature et ce qui nous entoure.
…Comme une nécessité de prendre le temps de vivre et de partager une expérience unique en famille.
Mais pas sans lui donner du sens…

Avec la montée de la peur de l’autre, il nous est apparu indispensable de pouvoir transmettre à nos enfants, et à ceux des écoles partenaires, des valeurs qui nous sont chères :

le respect de l’autre et de ses différences
Ce qui fait peur dans la vie c’est ce qu’on ne connaît pas… Sans grande prétention et à notre niveau, nous nous sommes souvent dit qu’en leur faisant découvrir d’autres horizons, d’autres cultures, d’autres modes de vie, nous pourrions leur montrer qu’il n’existe pas une vérité, une seule « bonne » façon de vivre ou de faire.
Nous pouvons tous apporter notre pierre et apprendre de l’autre pour rendre le monde meilleur dans le respect des convictions et des choix de chacun.
Quoi de mieux pour leur transmettre ces valeurs que d’aller à la rencontre des autres, de leur richesse ?

le respect de la nature
C’est tout simplement en leur montrant combien la nature est belle et multiple que nous leur donnerons envie de la préserver.
Même si elles sont encore petites, nous osons croire que ce voyage marquera leur esprit et les aidera à construire leur vie, dans la tolérance, et le respect, les yeux écarquillés de curiosité et avides de découvertes.

Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?

On a longtemps hésité avant d’y aller… Pas facile de se lancer dans ce genre de démarches… On en a discuté à droite à gauche, on a « mûri la chose » et puis après réflexion on s’est dit pourquoi pas ?

Même s’il reste encore beaucoup de matériels à financer, on a choisi d’accès ici sur l’habillage (des cheveux jusqu’aux orteils).





Et bien oui, le nez rouge ne suffit pas à habiller un homme (une femme et des enfants non plus d’ailleurs!).

Pour un voyage comme celui-là, il va falloir du costaud, du chaud, du léger, du technique, de l’étanche, du rembourré, du XL (Rémi), du S (Laure), du 4 ans, puis du 5 ans voir du 6 ans (pour Maloé), du 18 mois, 2 ans peut-être même du 3 ans pour Soann…

Et puis, chacun a son idée de l’habillage parfait :

Maloé: il faut des vêtements qui ne grattent pas, qui ne serrent pas, qui ne collent pas, sans trop de coutures, roses si possible… (elle voulait qu’on écrive « sans chaussettes » mais là on a mis notre véto !)

Laure : des vêtements qui se nettoient facilement et qui sèchent rapidement… Si, en plus, ils peuvent être jolis…

Rémi : des vêtements confortables et résistants (Rhoo, ces garçons et leur sens pratique !)

Soann : heu… Soann, on lui en a parlé mais elle n’a pas d’envies particulières (Maloé nous dit que ses « babababa » veulent dire qu’elle souhaite qu’ils soient roses mais là on a un doute…)
Bref, tout ça mis bout à bout, ca fait un budget ! Voilà pourquoi on a besoin de vous !

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?




Laure
Avec Laure, il faut que ça « dépote » ! Débordante d’envies et de projets, qu’il faut absolument assouvir et réaliser (et au plus vite s’il vous plaît), c’est grâce à elle que toute la famille avance.
Reine de l’organisation (ou du moins, la meilleure d’entre nous), c’est elle qui fait tourner la maison ! Pour ses amis ou sa famille, Laure est toujours disponible pour aider ou rendre un service.
Ses déménagements successifs dans plusieurs villes de France (Caen, Toulouse, Paris, Lille et Rennes), mais aussi en Angleterre (Bristol) lui ont permis d’étancher sa soif de rencontres.
Directrice d’école, Laure est aussi une Maman hors pair, toujours présente pour ses filles, capable de passer des heures à lire des histoires, faire de la peinture ou autre puzzle.
Mais ne vous y trompez pas, c’est une femme de caractère ! Entière, aux idées tranchées, elle sait dire ce qu’elle pense et s’en prive rarement !




Rémi
Chez nous, c’est celui qui mouline ! Dans la tête comme sur le vélo !
Ingénieur, il ne laisse rien au hasard et étudie toujours à fond les choses avant de prendre une décision ou d’entreprendre quoique ce soit.
Cartésien, perfectionniste (à en devenir pénible, demandez à son beau-père !), bricoleur, il est un peu notre Mac Gyver à nous (en brun !).
C’est aussi notre « guide nature » à l’oreille fine pour entendre les oiseaux, le vent dans les branches et au regard d’aigle pour nous dénicher chevreuils, lièvres et oiseaux.
Marseillais, il n’a pas eu peur d’affronter les morsures du temps du nord, le gris de Paris et la pluie de Bretagne pour pouvoir mieux apprécier la chaleur humaine de ces régions et la beauté des paysages.
Rémi est enfin un « super papa », investi, présent et disponible pour ces deux minettes.
Ne vous inquiétez pas, il est aussi humain et sait être râleur, d’humeur changeante voir quelque peu volcanique à ses heures !




Maloé
Maloé, 3 ans, pardon, 3 ans et demi (à cet âge là, on ne rigole pas avec les « demis » !) est une petite fille au caractère bien trempé ! Mi-normande, mi-marseillaise, née en Bretagne, à quoi pouvait-on s’attendre nous diriez-vous?
Elle sait dire non quand elle n’a pas envie. Elle sait dire non même si elle a envie d’ailleurs !
Curieuse, elle aime faire du vélo de princesse, lire des livres de princesses, jouer à des jeux de société de princesse, se déguiser en princesse, faire la fête en princesse, danser comme une princesse et avoir du monde autour d’elle ! Ajoutez une pointe de rose, des oiseaux (même si ils ne sont pas roses) et Maloé est aux anges.
Ce qu’elle aime encore plus, c’est ne pas être obligée de s’habiller et surtout, surtout, ne pas mettre de chaussettes (même si elles sont roses avec des princesses dessus !) !
Chanteuse de chansons compréhensibles surtout par elle, elle passe beaucoup de temps à se raconter des histoires… Nous savons que nous pourrons compter sur elle pour animer nos veillées et nos heures de pédalage !

Soann
Soann, bientôt un an, petite puce canaille, qui a déjà quelques surnoms au compteur : playmobil en référence à sa coupe de cheveux actuelle ou noix de coco (toujours en référence aux cheveux !). Tout sourire, c’est un bébé zen, observatrice qui aime par-dessus tout avoir du monde autour d’elle, et encore plus quand ce monde le prend dans ses bras !
Mais attention, n’oublions pas le mélange de sang qui coule dans ses veines. Elle est capable de se mettre en colère si on l’empêche de faire ce qu’elle veut (tirer des boucles d’oreilles, manger des feuilles, des cailloux ou les doigts de sa sœur, vider les placards… )
Elle découvre doucement la liberté de se déplacer (en mode 4 pattes mais avec une patte coincée sous les fesses, la méthode n’est pas toujours très efficace !) et mord la vie à pleine dent (Enfin pour l’instant, à deux dents !).
Elle adore monter dans la carriole et observer tranquillement tout ce qui l’entoure !

Publié le en Bretagne dans Voyage.

Collecte de fonds terminée le .