Le projet : En quoi consiste votre projet ?


Projet de pépinière de plantes natives dans une communauté mapuche du Sud du Chili

avec le soutien de:
Kejugun Mapuche France


Le projet de pépinière a été préparé par M. Edison Contreras, enseignant à l’école Mapuche de la communauté de Llaguepulli. Lui et sa famille sont les porteurs de ce projet.

Le projet a pour objectif sensibiliser les futures générations à la valorisation et au soin du milieu naturel, et particulièrement à la flore et à la faune du territoire du Budi.

Le but est de:

Replanter sur le territoire du lac Budi des espèces indigènes d’arbres qui ont presque disparus à cause d'une l’exploitation forestière non maîtrisée et de leur remplacement par des espèces étrangeres comme le pin et l’eucalyptus.
Réussir la production d’une quantité suffisante d’arbres originaires de la région pour permettre leur future commercialisation et générer du travail dans la communauté avec autofinancement progressif de la pépinière.

Ce projet de pépinière est estimé à 4.332 euros.

Puisqu'au les vacances d’été sont en janvier et février au Chili, il est urgent de pouvoir obtenir le financement au plus tard fin décembre 2012. Dans le cas contraire, le projet prendrait un an de retard.

http://www.chilebosque.cl/epiv/lapageria_rosea.html

Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?


Le projet a besoin de soutien financier pour le face initial, les mapuches, habitants originels du Chili n'ont les moyens pour le financer, mais une fois l’installation réalisé elle se financera. Le montant de 400 euros correspond au 10% des besoins et peu servir pour démarrer les travaux cette été (janvier et février 2013 dans l'autre hémisphère)

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?


L’Association Kejugun Mapuché France (KEMAF) a été créée pour venir en aide aux communautés mapuché qui souhaitent préserver leur langue, traditions et culture.

Pour l’instant notre association centre son action dans le soutien d’une école d’une communauté mapuche dans la IX région au Sud du Chili. Cette école dépend d’une association d’instituteurs et reçoit une aide de l’Etat chilien en tant qu’école privée subventionnée. Comme l’aide de l’Etat est insuffisante pour couvrir tous les besoins de l’école, nous nous proposons de leur venir en aide.


Enrique Iglesias
Président de KEMAF