Le projet : En quoi consiste votre projet ?

Vous n'avez pas d'ami pêcheur ? C'est un scandale ! Tout le monde devrait avoir un ami marin-pêcheur. Rassurez-vous, ce n'est pas trop tard.

Aidez-nous à monter ce projet de documentaire interactif. Car dans ce webdoc, c'est vous qui allez prendre le gouvernail... Pour mieux sympathiser avec Yann, bien sûr, mais aussi pour mieux saisir un quotidien qui n'a rien à voir avec le nôtre. Et si vous croyez en une pêche durable respectueuse de l'environnement ? Eh bien lui aussi !
Vous voulez un avant goût ? Jetez un oeil à cette petite vidéo de présentation.




A 23 ans, Yann est le plus jeune pêcheur du port du Diben, à Plougasnou en Finistère nord. Depuis qu'il est gamin, il ne rêve que de cette vie là. Une fois embarqués sur le webdoc, vous allez vous lever à 4 heures du matin avec lui, vous allez remonter les chaluts avec lui, vous allez vider du poisson avec lui (même si vous trouvez ça un peu sale), vous allez discuter pêche durable avec lui (et ça va vous intéresser).



Mais la pêche ce n'est pas que des levers de soleils radieux et le vol harmonieux des mouettes. C'est aussi l'angoisse de la surexploitation des fonds marins, la hausse du carburant, les plans européens et les quotas. Pour tout comprendre de ces problématiques, c'est vous qui allez poser les questions à Yann, à Yannick son patron et à une scientifique de l'Ifremer(Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer).




Alors Yann a-t-il raison de se lancer dans cette galère ? Vous pourrez bientôt lui poser la question vous-même, en nous donnant un petit coup de pouce.

Encore un doute ? Alors rajoutons-en une couche !
Sur YANN. Pêche, avenir & crustacés, vous trouverez, en vrac : de magnifiques photos de tempête en baie de Morlaix, des cirés jaunes, des chaluts poissonneux, des anecdotes de (gentil) bizutage, des idées pour rendre la pêche plus durable, des énormes lottes, un crabe courageux, des inventions de l'Ifremer, des mouettes voraces, et plein de choses encore...


Le financement: Pourquoi avez-vous besoin de soutien ?

Pour faire un webdocumentaire ce n'est pas si compliqué, il faut:

Pas mal d'allers-retours de TGV Paris-Morlaix-La Rochelle-Grenoble-Plougasnou-Paris-etc-Morlaix-Plouezoc'h-La Rochelle... bref tous les trajets que nous avons dû faire pour nous rendre sur place. (500 euros)

Une bonne dose de matériel de tournage et de montage : Canon 600D + Micro Zoom + Cartes SD / Mac Book + logiciel (800 €)

Un soupçon de développement web : webdesigner + logiciel (500 euros)

Une tranche de graphisme : un graphiste (300 euros)

Ce n'est pas bien compliqué mais ça représente un peu d'argent : 2100 euros ! Alors si vous croyez en notre projet, n'hésitez pas à nous aider un peu !

L'auteur : Qui est derrière ce projet ?

Ce projet est mené par deux jeunes très attachés à Plougasnou. A 3 ans à peine, ils pêchaient déjà des étrilles sur la plage de Ty Louzou.

Cécile Andrieu.
Je suis spécialisée dans les questions européennes et environnementales. Photographe, je suis aussi diplômée de SciencePo Bordeaux. Navigatrice aguerrie, je suis passionnée par la mer et mes nombreux voyages m'ont menée sur tous les océans. Je rentre juste d’une transatlantique sur le voilier d’Isabelle Autissier. La Rochelle et Térénez en baie de Morlaix sont mes deux ports d’attache.

Florent Bouchardeau.
Je suis journaliste multimédia spécialisé en webdocumentaire. Je partage mon temps entre la Bretagne, Grenoble et Paris. Mes derniers webdoc ? Villeneuve 5/5 (lemonde.fr, Prix SciencePo/Google 2011, sijetaispresident2012.fr (ledauphine.com), ZINC (liberation.fr), L'Amérique sur le ring (lesinrocks.com).
Je suis formateur à l'Ecole de journalisme de Grenoble et prépare un webdocumentaire en Argentine.

Cécile et Florent font tous les deux partie de l'association morlaisienne LA PILE D'ASSIETTES engagée dans la mise en valeur de l’économie locale et la sensibilisation aux enjeux environnementaux. L'association est née de la volonté de proposer un regard original et intimiste tant sur l’actualité que sur des faits de société oubliés; et ce, par le biais de productions artistiques (photos, documentaires, web-reportages, expositions, etc.)


Publié le en Bretagne dans Journalisme.

Collecte de fonds terminée le .